Anciens Secrétaires généraux de l’OMM

Anciens Secrétaires généraux de l’OMM

Depuis 1952, cinq Secrétaires généraux se sont succédé à la tête de l’Organisation météorologique mondiale, à savoir Michel Jarraud (1er janvier 2004 - 31 décembre 2015), Godwin Olu Patrick Obasi (1er janvier 1984 – 31 décembre 2003), Aksel C. Wiin-Nielsen (1er janvier 1980 - 31 décembre 1983), David Arthur Davies (1er janvier 1956 - 31 décembre 1979), et Gustav Swoboda (1er janvier 1952 – 31 décembre 1955).

Michel JarraudMichel Jarraud (1952), France

Sécrétaire général du 1er janvier 2004 au 31 décembre 2015

Avant de rejoindre le Secrétariat de l’OMM en qualité de Secrétaire général adjoint en janvier 1995, Michel Jarraud consacre une partie de sa carrière au Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT). De 1978 à 1985, il exerce les fonctions de chercheur en prévision numérique du temps, puis dirige, en 1990, le Département des opérations. Une année plus tard, il est nommé directeur adjoint du CEPMMT.

M. Jarraud débute sa carrière en tant que chercheur à Météo-France (1976-1978) et rejoint de nouveau le Service météorologique national pour y occuper le poste de directeur de la Division prévision de 1986 à 1989.

Scientifique et météorologue, M. Jarraud est diplômé de l'École polytechnique de Paris et de l'École de la météorologie nationale. Il est membre de la Société météorologique américaine, de la Société météorologique de France, de la Société météorologique royale (Royaume-Uni) et de la Société météorologique africaine. Il est aussi membre honoraire de la Société météorologique chinoise et de la Société météorologique cubaine.

Principaux événements marquants qui ont ponctué son mandat:

  • Le GIEC reçoit le prix Nobel;
  • L'OMM reçoit le Prix des partenaires du Protocole de Montréal;
  • Établissement du Cadre mondial pour les services climatologiques (CMSC) lors de la troisième Conférence mondiale sur le climat;
  • L'OMM et l'UIT accueillent la réunion du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination;
  • Conférence de l'Année polaire internationale 2012: De la connaissance à l'action;
  • Réunion de haut niveau sur les politiques nationales en matière de sécheresse;
  • Première Conférence scientifique publique mondiale sur la météorologie;
  • Conférence de l'OMM sur l’égalité entre les femmes et les hommes dans le contexte des services météorologiques et climatologiques;
  • Lancement de MétéoMonde et du Bulletin de l'OMM sur les gaz à effet de serre.

Les allocutions et les messages de Michel Jarraud en tant que Secrétaire général sont conservés dans les archives.

SG Obasi/WMO

Godwin Olu Patrick Obasi (1933-2007), Nigéria

Secrétaire général du 1er janvier 1984 au 31 décembre 2003

G.O.P. Obasi est le premier membre du Secrétariat à être élu Secrétaire général et le premier Africain élu à la tête d'un organisme des Nations Unies.

Après l'obtention d'une licence de mathématiques et de physique à l'Université McGill au Canada (1959), ainsi que d'une maîtrise et d'un doctorat en météorologie délivrés par le Massachusetts Institute of Technology (États-Unis d'Amérique), il rejoint le Service météorologique nigérian. Quatre ans plus tard, il quitte le Service pour l'Université d'Afrique orientale (aujourd'hui Université de Nairobi), où il occupe les fonctions de président du Département de météorologie et de doyen de la Faculté des sciences.

En 1978, il est nommé au poste de Directeur du Département de l'enseignement et de la formation professionnelle au Secrétariat de l'OMM.

Principaux événements marquants qui ont ponctué son mandat:

  • L'OMM organise la deuxième Conférence mondiale sur le climat à Genève, en 1990, à la suite de quoi l'Assemblée générale des Nations Unies établit la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC);
  • Le PNUE et l'OMM établissent le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), dont le secrétariat est hébergé par l'OMM.
Aksel C. Wiin-Nielsen/WMO

Aksel C. Wiin-Nielsen (1924–2010), Danemark

Secrétaire général du 1er janvier 1980 au 31 décembre 1983

A. C. Wiin-Nielsen a été professeur de météorologie à l'Université de Copenhague et à l'Université du Michigan et directeur du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) avant d'être élu Secrétaire général de l'OMM.

David Arthur Davies/WMO

David Arthur Davies (1913-1990), Royaume-Uni

Secrétaire général du 1er janvier 1956 au 31 décembre 1979

Diplômé, avec mention, en mathématiques et physique de l'Université du pays de Galles (1934-1935), D. A. Davies rejoint le Service météorologique britannique. Pendant la guerre, il sert dans l’armée de l’air britannique avant d'être nommé chef du bureau de l'aviation d'outre-mer au Service météorologique. En 1949, il devient directeur du Département météorologique d'Afrique de l'Est (EAMD), qui couvrait la zone correspondant actuellement au Kenya, à l'Ouganda, à la Tanzanie et à certaines îles.

En tant que directeur de l'EAMD, il représente l'Afrique de l'Est auprès de l'OMM. À ce titre, il participe à la première session du Congrès météorologique mondial en 1951, au cours de laquelle il est élu Président du Conseil régional I (Afrique). Lors du Deuxième Congrès, en 1955, il est élu Secrétaire général. Le budget annuel de l'Organisation avoisinait alors 400 000 dollars É.-U. et le Secrétariat comptait une quarantaine de fonctionnaires.

Principaux événements marquants qui ont ponctué son mandat:

  • L'Année géophysique internationale (AGI), vaste programme de recherche scientifique dont le volet météorologique a fait intervenir la quasi-totalité des pays;
  • Création de la Veille météorologique mondiale (VMM) dans le but d'échanger et d'exploiter des observations météorologiques à l'échelle du globe;
  • Lancement du Programme de recherches sur l'atmosphère globale (GARP) en collaboration avec le Conseil international pour la science (CIUS).

Après son départ à la retraite, il est nommé Chevalier commandeur de l'ordre de l'Empire britannique en 1980.

Gustav Swoboda/WMO

Gustav Swoboda, Suisse

Secrétaire général du 1er janvier 1952 au 31 décembre 1955

La Convention de l'OMM est signée le 11 octobre 1947 et entre en vigueur le 23 mars 1950. Dans l'intervalle, les activités de l'Organisation météorologique internationale (OMI), fondée en 1879, se poursuivent. La dernière Conférence des directeurs de l’OMI a lieu à Paris, en mars 1951. Le 17 mars de la même année, l'OMI devient officiellement l'Organisation météorologique mondiale. Gustav Swoboda en a été le premier Secrétaire général.