Prix de l'OMM destinés à récompenser de jeunes chercheurs

Prix de l'OMM destinés à récompenser de jeunes chercheurs

En 1967, le Congrès météorologique mondial a institué un prix destinés à récompenser des travaux de recherche scientifique particulièrement remarquables dans le domaine de la météorologie, rebaptisé Prix de l’OMM destiné à récompenser de jeunes chercheurs.

Depuis 1970, le Conseil exécutif décerne chaque année ce prix afin d’encourager de jeunes scientifiques, notamment dans les pays en développement, à entreprendre des travaux de recherche de haut niveau dans tous les domaines de la météorologie et de l’hydrologie. Ce prix a été décerné à des jeunes chercheurs provenant de plus de 20 pays différents.

Les Membres ont été invités à continuer d’apporter leur soutien à ce prix en présentant des articles ayant trait aux sciences de l’atmosphère et à l’hydrologie.

Modalités d’attribution du Prix de l'OMM destiné à récompenser de jeunes chercheurs

1. Objet

L'objet du Prix de l'OMM récompensant des travaux de recherche est d'encourager les jeunes chercheurs travaillant dans les domaines de la météorologie et de l'hydrologie, de préférence dans les pays en développement.

2. Critères applicables

i) Le prix doit couronner un mémoire sur des travaux scientifiques particulièrement remarquables;

ii) Le prix est attribué à de jeunes scientifiques n'ayant pas plus de 35 ans à la date de leur présentation de candidature;

iii) Chaque candidat ne peut présenter qu'un seul mémoire;

iv) Peuvent être candidats les chercheurs dans toutes les branches de la météorologie et de l'hydrologie, étant entendu que les membres du Conseil exécutif ne peuvent concourir pour des mémoires dont ils sont l'auteur;

v) Le prix peut être partagé entre des candidats d'une même Région et, aussi, entre deux coauteurs, à condition que tous deux répondent aux autres critères applicables;

vi) En principe, seuls sont pris en considération les mémoires parus dans des revues scientifiques; toutefois, le résumé d'une thèse de doctorat soutenue avec succès est également acceptable;

vii) Les mémoires publiés en des langues autres que les langues de travail de l'OMM sont pris en considération s'ils sont accompagnés d'une traduction intégrale dans l'une de ces langues de travail et d'un résumé détaillé;

viii) Seuls les mémoires publiés pendant la période de quatre ans qui précède immédiatement l'année de la candidature sont pris en considération;

ix) Les mémoires ayant déjà remporté un prix international ne sont pas pris en considération.

3. Présentation des candidatures

i) Les représentants permanents de tous les Membres d'un conseil régional de l'OMM sont invités à soumettre des candidatures, selon un calendrier établi par le Secrétaire général, en privilégiant cependant les candidatures de jeunes scientifiques de pays en développement ayant exécuté leurs travaux sur place;

ii) Les candidatures accompagnées de quatre exemplaires des articles (texte original ou traduction, dans une langue de travail de l'OMM), d'un résumé et d’un bref CV sont soumises par les représentants permanents au président du conseil régional intéressé, par l'intermédiaire du Secrétariat de l'OMM, avant la date limite fixée;

iii) Aucun représentant permanent ne peut présenter plus de deux candidatures.

4. Méthode de sélection

i) Le président de chaque conseil régional constitue un jury composé de trois hommes de science éminents résidant en principe dans la Région et qui ne peuvent pas être eux-mêmes candidats. Pour plus de facilité, la liste des membres des jurys régionaux devrait être communiquée au Secrétaire général;

ii) Chaque membre du jury attribue à chaque article une note comprise entre zéro (note la plus basse) et 5 (note la plus élevée); les notes sont ensuite communiquées au président du conseil. Les critères à retenir sont les suivants: importance du sujet, originalité des idées et des méthodes, intérêt des résultats et qualité de la présentation, la même importance étant accordée à chacun de ces critères. Sur la base des notes données par les membres du jury, le président du conseil régional communiquera au Secrétaire général le nom du candidat ayant reçu la note la plus élevée (si deux candidats obtiennent la même note, les deux candidatures peuvent être présentées);

iii) Un comité de sélection composé de quatre membres au plus et spécialement constitué à cet effet par le Conseil exécutif durant la session suivant immédiatement celle du Congrès choisira le ou les lauréats parmi les candidats retenus de toutes les Régions;

iv) Le Secrétaire général communiquera à chaque membre du Comité de sélection du Conseil exécutif, au moins deux mois avant la session de ce dernier, les candidatures retenues pour chaque Région, ainsi que le texte original des articles;

v) Le Comité de sélection du Conseil exécutif peut ne pas recommander l'attribution du Prix si aucun des articles présentés n'est d'une qualité satisfaisante.

5. Nature du prix

Le prix se compose d'un certificat et d'une somme de 1 000 dollars É.-U.

6. Cérémonie de remise du prix

L'organisation de la cérémonie de remise du prix dépendra, dans chaque cas, des circonstances, et sera arrêtée par voie de consultation entre le représentant permanent qui aura soumis la candidature et le Secrétaire général.

Liste des lauréats
2013 Flavio Lehner (Suisse) «The freshwater balance of polar regions in transient simulations from 1500 to 2100 AD using a comprehensive coupled climate model», communication parue en 2012 dans la revue Climate Dynamics.
   
2012 Yijian Zeng (Chine) «Numerical analysis of air-water-heat flow in unsaturated soil: Is it necessary to consider airflow in land surface models?» communication parue dans le Journal of Geophysical Research (2011). 
   
2011 Rudi van der Ent (Pays-Bas) «Origin and fate of atmospheric moisture over continents», communication parue dans le numéro d'octobre 2010 de la revue Water Resources Research (Vol. 46). 
   
2010 Gabriella Szépszó (Hongrie) «Transient simulation of the REMO regional climate model and its evaluation over Hungary», communication parue dans le numéro de décembre 2008 de Idöjárás, revue trimestrielle du Service météorologique hongrois.

Juan José Ruiz ( Argentine) «Application of ensemble forecasts to weather prediction at short range over South America», thèse de doctorat (2008) en sciences de l'atmosphère et océanographie de l'Université de Buenos Aires.
   
2009 Alex J. Cannon (Canada) «Probabilistic multi-site precipitation downscaling by an expanded Bernoulli-gamma density network», communication parue dans le numéro de décembre 2008 de la revue Journal of Hydrometeorology.
   
2008 Sun Ying (Chine) et Mary-Jane Kgatuke (Afrique du Sud)
2007 G. De Lannoy (Belgique) et P. Salio (Argentine)
2006 W. Collischonn, S. Gusmao Agra, G. Kimura de Freitas, G. Rocha Priante, R. Tassi et C. Freire Souza (tous du Brésil)
2005 Xiao Cunde (Chine) - N. Zagar (Suède)
2004 A. Gahein (Égypte) - N. Semane (Maroc)
2003 Zhang Zuqiang (Chine)
2002 S.K. Satheesh (Inde)
2001 Xiaohong Liu (Chine)
2000 C. K. Gatebe (Kenya)
1999 G. Bodeker (Nouvelle-Zélande) et J.A. Aravequia (Brésil)
1998 Zhong Qing (Chine) et R. E. Treadon (États-Unis d’Amérique)
1997 H.R. da Rocha (Brésil)
1996 C. Appenzeller (Suisse)
1995 I. Csiszar (Hongrie)
1994 Du Jun (Chine) et R.V. Bekriaev (Fédération de Russie)
1993 Chong-yu Xu (Chine)
1992 Pas de prix décerné
1991 E.K. Anyamba (Kenya)
1990 A.E. Okeyo (Kenya)
1989 K. Pandzic (Yougoslavie) et M.L. Saah (Cameroun)
1988 S. C. Michaelides (Chypre)
1987 J.G. Papageorgiou (Grèce)
1986 L.C. Quah (Malaisie)
1985 C.A. Sansigolo (Brésil)
1984 R.S. Fouli (Égypte)
1983 Y. Coulibaly (Côte d'Ivoire)
1982 L.J.A.J. Ogallo (Kenya)
1981 S.K. Mishura et P.S. Salvekar (Inde) (co-auteurs)
1980 L. Hock (Singapour)
1979 N.B. Katerji (République arabe syrienne)
1978 A.L. Alusa (Kenya) and Z.I. Janjic (Yougoslavie)
1977 A.D. Moura (Brésil)
1976 A.K. Kamra (Inde)
1975 Pas de prix décerné
1974 S.M. Misra (Inde), D.E. Etling (Allemagne) et A. Quinet (Belgique)
1973 G.W. Partridge (Australie)
1972 A.A. Hassen (Égypte)
1971 Pas de prix décerné
1970 F.B.A. Giwa (Nigéria), M. Yamasaki (Japon), P.E. Merilees (Canada) et 
F.P. Bretherton (Royaume-Uni)