Nouvelles

Publish Date:
26 juin 2020

L’OMM a publié son bulletin annuel sur les poussières atmosphériques qui traite de l’incidence et des dangers des tempêtes de sable et de poussière, lesquels ont été mis en évidence par le gigantesque panache saharien qui a recouvert une grande partie des Caraïbes.

Publish Date:
23 juin 2020

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) cherche à confirmer un record de température de 38 degrés Celsius (°C) au nord du cercle arctique. Ce record se serait produit le 20 juin dans la ville sibérienne de Verkhoyansk (Russie), pendant une vague de chaleur prolongée accompagnée d'une augmentation du nombre de feux de forêt.

Publish Date:
28 mai 2020

Les températures de surface du Pacifique tropical conservent des valeurs neutres par rapport au phénomène El Niño-oscillation australe (ENSO), c’est-à-dire qu’elles ne s’apparentent ni à une anomalie El Niño ni à une anomalie La Niña. Le récent refroidissement des eaux sous la surface dans la région a fait redescendre les températures de surface de la mer, jusqu’alors légèrement supérieures à la moyenne, à des niveaux proches de la moyenne au cours du mois de mai. Selon les dernières prévisions saisonnières des centres mondiaux de production de prévisions à longue échéance relevant de l’OMM, les températures de surface du Pacifique tropical devraient encore baisser, voire s’approcher des niveaux correspondants à un épisode La Niña de faible intensité au cours du second semestre de 2020. Compte tenu des conditions actuelles et des prévisions des modèles, la probabilité que les conditions neutres se maintiennent de juin à août 2020 est estimée à 60 % environ. La probabilité d’occurrence d’un épisode La Niña est de 30 % pour la même période et passe à 40 % pour la période de septembre à novembre 2020. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) suivront de près l’évolution de la situation au cours des prochains mois et fourniront des prévisions actualisées, en tenant compte de l’incertitude relativement accrue des prévisions saisonnières à cette période de l’année.

Publish Date:
26 mai 2020

Alors que l’hémisphère Nord entre dans ce qui devrait être une nouvelle saison de chaleur record, un réseau de spécialistes de la santé et du climat appelle à renforcer les préparatifs pour assurer la sécurité des personnes en période de chaleur sans augmenter le risque de propagation de la COVID-19.

Publish Date:
1 mai 2020

Ce printemps, la couche d’ozone, ce bouclier qui protège la vie sur Terre contre les niveaux nocifs de rayonnement ultraviolet, s’est dégradée dans l’Arctique, l’ozone tombant à des niveaux sans précédent au-dessus de grandes parties de la région. Ce phénomène a été provoqué par la présence continue de substances qui appauvrissent la couche d’ozone et par des températures hivernales particulièrement basses dans la stratosphère (couche de l’atmosphère située entre environ 10 km et 50 km d’altitude).