Communiqués de presse

Publish Date:
24 juin 2020

Un comité d’experts de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a validé deux nouveaux records mondiaux de longueur et de durée pour un seul éclair, respectivement au Brésil et en Argentine.

 

Publish Date:
20 mai 2020

Alors que le monde entier continue de s'occuper du virus mortel de COVID-19 et envisage des mesures de reprise qui tiennent compte des menaces liées au changement climatique, l'importance des alertes multidangers avancées et des informations sur les risques n'a jamais été aussi largement reconnue. Ce positionnement est mis en valeur dans le Rapport annuel 2019 de l'initiative sur les risques climatiques et les systèmes d'alerte précoce (CREWS), publié aujourd'hui conjointement par l'Organisation météorologique mondiale (OMM), le Groupe de la Banque mondiale/Dispositif mondial de réduction des effets des catastrophes et de relèvement (GFDRR) et le Bureau des Nations Unies pour la prévention des catastrophes (UNDRR).

OMM
Publish Date:
20 mai 2020

Le Groupe consultatif scientifique de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a élu ses président et vice-président afin de consolider son engagement auprès de la communauté scientifique au sens large et de soutenir l’évolution de son mandat dans les domaines du temps, du climat, de l’eau et des sciences sociales et environnementales associées. Dans le cadre du processus historique de réforme de l’OMM, deux nouveaux organes scientifiques ont été créés. Le Groupe consultatif scientifique, composé de scientifiques de renommée mondiale, est un important groupe de réflexion qui donne des orientations stratégiques sur des périodes de dix ans. Le Conseil de la recherche est composé d’experts de haut niveau en matière de recherche sur le temps, le climat et l’eau axée sur le développement de services et d’infrastructures.

Publish Date:
12 mai 2020

Selon le nouveau bulletin saisonnier sur le climat, élaboré par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les températures de surface de la mer seront supérieures à la moyenne dans de nombreux endroits du globe en mai et juin, ce qui devrait donner lieu à des températures des terres émergées supérieures à la normale, en particulier dans les régions tropicales et une grande partie de l’hémisphère Nord. La tendance au réchauffement climatique contribue à cette situation.

Publish Date:
7 mai 2020

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) s’inquiète des répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la quantité et la qualité des observations et prévisions météorologiques, ainsi que sur la surveillance de l’atmosphère et du climat.