Communiqués de presse

Publish Date:
19 janvier 2022

Bien que les températures moyennes mondiales aient temporairement baissé sous l’effet des épisodes La Niña de 2020-2022, 2021 reste l’une des sept années les plus chaudes jamais enregistrées, selon la synthèse de six grands jeux de données internationales réalisée par l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Le réchauffement de la planète et les autres tendances à long terme du changement climatique devraient se poursuivre en raison des niveaux records de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère.

Publish Date:
14 décembre 2021

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a officialisé un nouveau record de chaleur pour l’Arctique en validant la température de 38 °C (100,4 °F) relevée le 20 juin 2020 dans la ville russe de Verkhoyansk.

Publish Date:
30 novembre 2021

Des conditions La Niña se sont formées dans le Pacifique tropical entre septembre et octobre 2021, les indicateurs océaniques et atmosphériques ayant atteint les seuils fixés. Selon les dernières prévisions établies par les centres mondiaux de production de prévisions à longue échéance relevant de l’OMM, il est très probable (90 %) que les températures de surface du Pacifique tropical restent à des niveaux La Niña jusqu’à la fin de l’année 2021, et assez probable (70 à 80 %) qu’elles s’y maintiennent jusqu’à la fin du premier trimestre 2022. Selon la plupart des modèles, l’épisode La Niña 2021/22 devrait présenter une intensité faible à modérée. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux (SMHN) suivront de près l’évolution de la situation au cours des prochains mois et actualiseront leurs prévisions.

Publish Date:
3 novembre 2021

À la COP26, en cette «Journée de la finance», l'Organisation météorologique mondiale (OMM), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) ont annoncé la création du mécanisme de financement des observations systématiques (SOFF).

Publish Date:
31 octobre 2021

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre sans précédent et la chaleur cumulée qu'elles induisent ont propulsé la planète sur un terrain inconnu, ce qui a de graves conséquences pour les générations actuelles et futures.