Services météorologiques de qualité: le Conseil exécutif de l’OMM fait face à la hausse de la demande

Services météorologiques de qualité: le Conseil exécutif de l’OMM fait face à la hausse de la demande

Tags:
OMM
17

Publié

17 mai 2017

Genève, le 17 mai 2017 – Le Conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a achevé sa session annuelle le 17 mai, après avoir adopté des décisions visant à renforcer les services météorologiques, climatologiques et hydrologiques dans le monde entier.

 

Genève, le 17 mai 2017 – Le Conseil exécutif de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a achevé sa session annuelle le 17 mai, après avoir adopté des décisions visant à renforcer les services météorologiques, climatologiques et hydrologiques dans le monde entier.

Question particulièrement importante, la nécessité de renforcer les services de météorologie aéronautique a fait l’objet d’un dialogue spécial d’une journée, auquel ont participé des représentants du secteur de l’aviation. Marquée par une évolution rapide, l’aviation compte parmi les secteurs économiques les plus sensibles aux conditions météorologiques. La circulation aérienne double tous les 15 ans, la concurrence se durcit et la sécurité aérienne est au cœur de toutes les préoccupations: il est donc impératif de disposer d’un éventail élargi de services météorologiques à l’échelle nationale et régionale.

L’OMM a ainsi décidé de renforcer son partenariat avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Les deux organisations comptent notamment mettre en place, d’ici à 2018, un service d’information sur la météorologie de l’espace à l’appui de la navigation aérienne internationale. L’OMM met aussi la dernière main à un arrangement de travail avec l’Association du transport aérien international (IATA).

«Pour la plupart des services météorologiques nationaux, l’aviation est le principal client. C’est grâce aux revenus que leur procure ce secteur qu’ils peuvent assurer leurs prestations et faire fonctionner leurs systèmes d’observation» a souligné le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

«Comme le secteur de l’aviation est en pleine mutation, nous devons également évoluer pour pouvoir faire face aux besoins de nos clients» a-t-il ajouté.

Le Conseil exécutif a amorcé l’élaboration du Plan stratégique de l’OMM pour la période 2020-2023, qui énoncera les priorités de l’Organisation et tracera la voie à suivre pendant cette période. Le Plan sera parachevé et adopté par le Congrès météorologique mondial, organe suprême de l’OMM, à sa prochaine session, en 2019.

Le Conseil exécutif a encouragé la réforme des organes constituants de l’OMM et de leurs méthodes de travail afin d’optimiser les services qu’ils fournissent aux Membres tant sur le plan qualitatif que quantitatif. Les participants ont également étudié les options envisageables pour associer le secteur privé aux activités de l’Organisation.

D’autres décisions du Conseil visent à renforcer les capacités de prévision des crues des services météorologiques, à améliorer la surveillance depuis l’espace des extrêmes météorologiques et climatiques et à faciliter la transition vers le Système mondial intégré des systèmes d'observation de l'OMM (WIGOS). Il a également adopté le budget ordinaire, qui est financé par les contributions des Membres, pour l’exercice biennal 2018-2019

L’Année de la prévision polaire a été lancée à l’occasion de la session. Elle se déroulera de juillet 2017 à juin 2019 de façon à couvrir une année entière dans l’Arctique et dans l’Antarctique. Outre l’OMM et l’Institut Alfred Wegener (Allemagne), un large éventail de partenaires du monde entier y prendront part.

M. Zeng Qingcun, membre de l’Académie chinoise des sciences, s’est vu décerner le Prix de l’OMI, plus haute distinction accordée par l’OMM, pour sa contribution exceptionnelle à la météorologie et à la climatologie. Il a présenté un exposé scientifique sur la surveillance, la prévision et la gestion des catastrophes météorologiques. Le lauréat du 62ème Prix de l’OMI a été annoncé: il s’agit de M. Gordon McBean (Canada), qui recevra son prix en 2018.

Le Conseil exécutif est composé du Président et des trois Vice-Présidents de l’OMM, des présidents des six conseils régionaux et de 27 directeurs de Services météorologiques et hydrologiques nationaux qui siègent à titre personnel conformément à la Convention de l’OMM. Il s’est réuni du 11 au 17 mai 2017.

L’Organisation météorologique mondiale est l’organisme des Nations Unies qui fait autorité pour les questions relatives au temps, au climat et à l’eau.

Site Web de l'OMM: public.wmo.int

Pour de plus amples renseignements, veuillez prendre contact avec Clare Nullis, attachée de
presse au Bureau de la communication et des relations publiques (tél. fixe: +41 (0)22 730 84 78;
tél. port.: +41 (0)79 709 13 97; courriel: cnullis(at)wmo.int). 

 

Share this page