Bulletins météo sur le changement climatique

Bulletins météo sur le changement climatique

Si les émissions de gaz à effet de serre d'origine anthropique continuent d’augmenter, la température moyenne de la basse atmosphère pourrait s’élever de plus de 4 °C (7,2 °F) d’ici la fin du XXIe siècle. Mais quelles seraient les conséquences concrètes d’une hausse de la température moyenne à l'échelle du globe? Quel impact aurait-elle sur notre vie quotidienne?

Les présentateurs météo à la télé ou à la radio nous renseignement régulièrement sur les températures et d'autres conditions météorologiques que nous percevons concrètement et autour desquelles nous organisons nos journées. Dans la mesure où ils savent nous expliquer le temps et le climat d'une manière utile et intéressante, l'OMM les encourage à inclure également dans leurs bulletins des informations sur le changement climatique. 

Cette année, pour l'été dans l'hémisphère Nord, l'OMM s'est associée avec Climate Central pour inviter des présentateurs d'une dizaine de pays à évaluer l'effet du changement climatique sur la température estivale dans certaines grandes métropoles d'ici la fin du siècle. Les présentateurs ont commencé par comparer les maximas estivaux de leurs villes prévus pour 2100 avec ceux de villes qui connaissent déjà ces températures aujourd'hui. Parallèlement à ces bulletins, Climate Central a publié une carte interactive pour mieux visualiser ces «villes en évolution».

En 2014 et 2015, l'OMM avait invité quelque 60 présentateurs météo à imaginer un «bulletin météo de l’année 2050». Quatre séries de bulletins avaient été lancés pour promouvoir la vingt-et-unième session de la Conférence des Parties (COP 21) qui s'est tenue à Paris, la troisième Conférence mondiale sur la prévention des catastrophes qui a eu lieu à Sendai, la Conférence sur les changements climatiques (COP 20) de Lima et le Sommet de l’ONU sur le climat qui s’est tenu à New York.

Les scénarios catastrophes présentés dans ces vidéos ne sont toutefois pas une fatalité. Les présentateurs météo ont formulé des scénarios envisageables et non de véritables prévisions. Mais ces scénarios sont fondés sur les éléments scientifiques les plus récents et brossent un tableau très convaincant de ce que notre quotidien pourrait être si la température était plus élevée à l’échelle du globe. 

Pour visionner les bulletins climatologiques «L'été sera chaud en ville», cliquer ici.