L’apport de l’OMM au Programme de développement durable à l’horizon 2030

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 qui a été adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015 sera la clé de voûte de l’élaboration des politiques nationales et mondiales au cours des 15 prochaines années. Il comporte 17 objectifs de développement durable accompagnés de 169 cibles et décrit les mécanismes internationaux qui viendront soutenir la mise en œuvre. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et l’OMM dans son ensemble peuvent aider à atteindre ces objectifs à l’échelon des pays et de la planète.

«Que l’on œuvre pour la sécurité alimentaire, la santé, l’approvisionnement en eau ou l’assainissement, que l’on prône le recours aux énergies propres ou l’adaptation des villes et de l’infrastructure, que l’on favorise une gestion viable des océans, des terres émergées ou des écosystèmes – le renforcement de la résilience à l’égard des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes est une nécessité pour s’acheminer vers le dével- oppement durable», a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas. 

«Que l’on œuvre pour la sécurité alimentaire, la santé, l’approvisionnement en eau ou l’assainissement, que l’on prône le recours aux énergies propres ou l’adaptation des villes et de l’infrastructure, que l’on favorise une gestion viable des océans, des terres émergées ou des écosystèmes – le renforcement de la résilience à l’égard des phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes est une nécessité pour s’acheminer vers le développement durable», a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas.

Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et les autres institutions rattachées à l’OMM procurent des produits et des services qui sauvent des vies et améliorent le bien-être des populations. Grâce à la fourniture rapide d’alertes, de prévisions et d’autres informations sur le temps et le climat, nous sommes mieux préparés et moins vulnérables lorsque surviennent des événements dangereux. Nous sommes aussi en mesure d’optimiser la productivité et de planifier les activités quotidiennes. Il est sans doute moins évident que les prestataires de tels services aident de manière cruciale les pays à progresser sur la voie du développement durable, malgré les obstacles que peuvent constituer les conditions liées au temps, au climat et à l’eau. Par leur action, les Services météorologiques et hydrologiques nationaux permettent aux dirigeants de minimiser les risques et d’exploiter les possibilités dans une foule de secteurs importants, dont l’agriculture, la santé publique, les ressources en eau et la production d’énergie.

Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux ont tout intérêt à aligner leurs activités sur les objectifs de développement durable, puisque le Programme 2030 orientera les politiques et les investissements dans les pays, le financement des projets par les donateurs, les programmes et les travaux menés au sein du système des Nations Unies. En montrant que leur action favorise le développement durable, les prestataires de services jouiront d’une plus grande visibilité à l’échelon national et d’un plus ferme appui politique et financier. Ainsi, la communauté de l’OMM participera à l’élan mondial en faveur du développement durable, tout en bénéficiant d’un soutien accru pour étendre ses services. 

Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et les autres institutions rattachées à l’OMM procurent des produits et des services qui sauvent des vies et améliorent le bien-être des populations.

WMO WMO

Les séminaires itinérants de l’OMM sur le temps, le climat et l’agriculture aident les exploitants à intégrer dans leurs décisions les meilleures informations disponibles sur le temps et le climat.

Federal Emergency Management Agency, USAPratiquement tout ce que fait l’Organisation pour prévenir les catastrophes, favoriser les recherches et procurer des informations et services utiles à la prise de décision contribue au développement des sociétés et au recul de la pauvreté.

L’apport de l’OMM

GWP CEE/MajercakovaPar l’entremise du Projet de gestion intégrée des situations de sécheresse et de plusieurs autres activités, la communauté de l’OMM aide les gouvernements à se doter de politiques préventives et coordonnées. UNDPLa prévision du temps aide à protéger l’infrastructure énergétique des dangers hydrométéorologiques. Le Cadre mondial pour les services climatologiques favorise les partenariats et les projets destinés à intégrer l’information sur le temps et le climat dans les décisions de gestion au sein du secteur de l’énergie.

Le Programme 2030 insiste sur l’importance de la concertation et de la coopération internationale pour atteindre les objectifs de développement durable – ce que facilitera l’instauration d’un partenariat mondial revitalisé et consolidé. Il invite les gouvernements à présenter des plans nationaux visant à atteindre les objectifs fixés et lance un mécanisme de facilitation des technologies. La communauté météorologique est en mesure de contribuer sensiblement au partenariat, aux plans et au mécanisme en question, ainsi qu’à d’autres dispositifs de collaboration.

Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux peuvent tirer parti du fait que l’OMM est une institution spécialisée des Nations Unies pour prendre part à la mise en œuvre du Programme 2030. Ils peuvent aussi profiter des partenariats que l’Organisation continue de bâtir avec d’autres groupes, secteurs et disciplines, par l’intermédiaire des services climatologiques nationaux et du CMSC, entre autres. La reconnaissance, au sein des organes de décision et du public, de l’apport de l’OMM au développement durable les amènera à jouer un rôle encore plus grand dans la protection des personnes et des biens et dans la résilience à l’égard du temps et du climat.

Le Plan stratégique pour la période 2016–2019 énonce les priorités définies par l’OMM afin que les Services météorologiques et hydrologiques nationaux puissent améliorer les produits et les services qu’ils procurent. La mise en application des progrès marquants survenus récemment en météorologie et en climatologie rendra possible la fourniture d’analyses et d’informations scientifiques toujours plus fiables et utiles aux décideurs. L’action essentielle que doit engager l’Organisation pour mettre en œuvre son Plan stratégique coïncide parfaitement avec les mesures qu’elle doit prendre pour servir les objectifs de développement durable, notamment: 

  • Établir solidement la compétence de l’OMM au sein du système des Nations Unies;

  • Faire appel à des conseillers indépendants de premier plan;

  • Soutenir les plans nationaux d’action intégrée;

  • Établir de nouveaux partenariats;

  • A ermir l’approche régionale;

  • S’assurer une notoriété au plus haut niveau politique. 

Relever le défi

Le Projet de démonstration concernant la prévision des conditions météorologiques extrêmes mis sur pied par l’OMM montre que l’investissement dans une infrastructure qui résiste aux aléas météorologiques et climatiques procure des avantages durables aux pays. 
 

La demande de services accessibles et fiables sur le temps, le climat, l’eau, le milieu marin et l’environnement connexe continuera de croître dans les années à venir. Elle sera notamment alimentée par les inquiétudes que suscitent le changement climatique et l’évolution des régimes météorologiques et hydrologiques, des tempêtes, des crues et des sécheresses. Elle traduira aussi la nécessité d’atténuer les sources nouvelles de vulnérabilité, par exemple celles que créent les flux migratoires et l’expansion des villes et des aménagements côtiers. L’utilité de ces services pour réaliser le Programme 2030 s’étendra d’année en année.

Les progrès de la météorologie et de la climatologie permettront de répondre à la demande de meilleurs services. L’Organisation et ses Membres s’emploieront de concert à accélérer la tendance par le transfert de technologies, le développement des capacités, la formation et la sensibilisation du public. En misant sur les partenariats et en s’adaptant à l’évolution des cadres politiques et économiques, ils feront preuve d’innovation et de créativité dans la prestation des services. Ainsi, la communauté de l’OMM veillera à ce que les responsables d’aujourd’hui, et ceux des générations futures, détiennent les informations et les outils dont ils ont besoin pour assurer la prospérité et le développement dans un monde de plus en plus complexe et exigeant.

La demande de services accessibles et ables sur le temps, le climat, l’eau, le milieu marin et l’environnement connexe continuera de croître dans les années à venir. 

Illustration concrète de l’apport de l’OMM aux objectifs de développement durable

1 objectifs de développement durableObjectif 1. Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde. Pratiquement tout ce que fait l’Organisation pour prévenir les catastrophes, favoriser les recherches et procurer des informations et services utiles à la prise de décision contribue au développement des sociétés et au recul de la pauvreté. Les produits et les services météorologiques, hydrologiques et autres fournis par l’OMM entraînent une foule d’avantages socio-économiques essentiels, souvent quantifiables, même s’ils ne sont pas toujours perçus comme des mesures propres à atténuer la pauvreté.
2 objectifs de développement durableObjectif 2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. Les cultivateurs, les éleveurs et les pêcheurs ont absolument besoin des services météorologiques et climatologiques pour anticiper et réduire les risques, adapter les cultures, gérer les activités quotidiennes et saisonnières, maximiser la productivité. Grâce aux produits de plus en plus ciblés qu’ils offrent au secteur agricole, les Services météorologiques et hydrologiques nationaux sont indispensables pour améliorer la sécurité alimentaire dans le monde. Les séminaires itinérants de l’OMM sur le temps, le climat et l’agriculture, par exemple, aident les exploitants à intégrer dans leurs décisions les meilleures informa- tions disponibles sur le temps et le climat.
3 objectifs de développement durableObjectif 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. Il est fréquent que les conditions météorologiques, climatiques et hydrologiques déterminent le moment où apparaissent les moustiques, les tiques et les autres insectes vecteurs de diverses maladies. Les crues, la sécheresse, les vagues de chaleur et la pollution atmosphérique font aussi leurs lots de morts et de blessés. Les prévisions et avis que les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et les autres prestataires transmettent aux organismes de santé publique et à la population contribuent à sauver des vies. L’Atlas de la santé et du climat publié par l’OMM et l’OMS indique les principaux risques sanitaires que le climat fait peser sur la population de certains pays et de certaines régions et con rme l’utilité des services climatologiques pour les contrer.
6 objectifs de développement durable

Objectif 6. Garantir l’accès de tous à des services d’alimentation en eau et d’assainissement gérés de façon durable. La gestion durable des ressources en eau exige d’observer et d’analyser le cycle hydrologique, ce qui inclut les précipitations, les zones humides, les aquifères et les réservoirs. Les données et les analyses émanant des Services météorologiques et hydrologiques nationaux et des autres prestataires permettent de garantir que nous consommons une eau potable et que nous ne polluons pas les écosystèmes aquatiques. Ce serait impossible sans le Système mondial d’observation du cycle hydrologique, qui améliore les mesures essentielles, renforce la coopération internationale et favorise l’échange libre des données dans le domaine de l’hydrologie.

7 objectifs de développement durable

Objectif 7. Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. Le recours accru aux sources d’énergie propre est facilité par les données et les prévisions concernant la pluie, l’ensoleillement et le vent. La prévision du temps aide aussi à protéger l’infrastructure énergétique des dangers hydrométéorologiques. Le Cadre mondial pour les services climatologiques favorise les partenariats et les projets destinés à intégrer l’information sur le temps et le climat dans les décisions de gestion au sein du secteur de l’énergie.

9 objectifs de développement durable

Objectif 9. Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation. Quand des conditions violentes endommagent ou détruisent un élément d’infrastructure fragile, elles provoquent des pertes économiques et humaines. Les bulletins météorologiques nationaux permettent de préserver les équipements collectifs et industriels des dangers naturels, tandis que les scénarios d’évolution du climat facilitent le choix de leur emplacement et le renforcement de leur protection dans les zones côtières et autres vulnérables. Le Projet de démonstration concernant la prévision des conditions météorologiques extrêmes mis sur pied par l’OMM montre que l’investissement dans une infrastructure qui résiste aux aléas météorologiques et climatiques procure des avantages durables aux pays.

11 objectifs de développement durable

Objectif 11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables. Grâce aux services météorologiques et climatologiques qui aident les urbanistes à accroître la résilience des villes face au climat, les phénomènes dangereux font moins de morts et de blessés, les populations pauvres et vulnérables ont plus de moyens d’agir et les sites appartenant au patrimoine naturel et culturel sont protégés. À l’échelon international, l’OMM donne suite au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe (2015-2030) en facilitant la mise au point de systèmes d’alerte précoce multidanger, de dispositifs d’alerte axés sur les impacts et d’autres outils qui augmentent la résilience à l’égard du temps et du climat.

13 objectifs de développement durable

Objectif 13. Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions. Comme le souligne le thème choisi en 2016 pour la Journée météorologique mondiale – «Plus chaud, plus sec, plus humide: regardons l’avenir en face» – la communauté de l’OMM sait qu’il faut fournir aux décideurs des faits et des analyses scientifiques qui favorisent l’adaptation et la résistance aux impacts des changements climatiques. En plus d’héberger le Secrétariat du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le Programme mondial de recherche sur le climat et le Système mondial d’observation du climat, l’OMM promeut l’action et la coopération internationales en mettant sur pied des centres climatologiques régionaux et des forums régionaux sur l’évolution probable du climat. Elle a pris le ferme engagement de soutenir l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

14 objectifs de développement durable

Objectif 14. Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable. L’OMM, les Services météorologiques et hydrologiques nationaux et diverses instances nationales appuient les mesures prises à l’échelle du globe pour surveiller la température, les courants, la salinité, l’acidité et le niveau des océans – tous facteurs qui influent nettement sur le temps et le climat. Ils soutiennent également la gestion et la protection des côtes, en particulier dans les petits États insulaires en développement et les autres régions fragiles. La poursuite du réchauffement des eaux et de l’élévation du niveau de la mer rendra encore plus nécessaires les observations, la recherche et les services opérationnels visant les océans. Les activités mises en œuvre, tel le Projet de démonstration concernant la prévision des inondations côtières, prendront une importance grandissante.

15 objectifs de développement durable

Objectif 15. Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité. Les Services météorologiques et hydrologiques nationaux suivent de près les conditions hydrologiques dont dépend la santé des écosystèmes d’eau douce, des forêts et des zones arides. Ils diffusent des données et des prévisions cruciales pour lutter contre la désertification et restaurer les terres et les sols dégradés par la sécheresse, les inondations ou d’autres phénomènes. Par l’entremise du Projet de gestion intégrée des situations de sécheresse et de plusieurs autres activités, la communauté de l’OMM aide aussi les gouvernements à se doter de politiques préventives et coordonnées.

17 objectifs de développement durable

Objectif 17. Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser. L’une des priorités stratégiques que s’est fixée l’OMM pour la période 2016 –2019 est d’intensifier le développement des capacités afin que les Services météorologiques et hydrologiques nationaux soient en mesure de s’acquitter pleinement de leur mission en matière de services opérationnels sur le temps, le climat et l’eau. L’OMM collabore également avec les instances de l’ONU et divers partenaires afin de promouvoir les objectifs de développement durable, le Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe, le CMSC et d’autres partenariats multipartites.

Share this page