Articles par numéro

L’Institut de recherche et de formation professionnelle en météorologie est une branche du Service météorologique kenyan, à Nairobi, et un Centre régional de formation professionnelle agréé par l’OMM. Il offre aux pays anglophones d’Afrique une formation et des activités de renforcement des capacités en météorologie, en hydrologie opérationnelle et dans les sciences connexes. À la demande de l’OMM, l’Institut a élaboré un cours sur l’entretien et l’étalonnage des instruments qui...

L’atelier sur l’amélioration des services climatologiques destinés aux agriculteurs en Afrique et en Asie du Sud, qui s’est tenu en Ouganda du 20 au 22 avril, a abouti à l’adoption de la Déclaration de Kampala, laquelle établit le Réseau régional des agriculteurs d’Afrique et d’Asie du Sud (RENOFASA). La mise en place de ce réseau contribuera à renforcer la coopération et à faciliter la fourniture d’informations et services météorologiques et climatologiques aux...

MeteoWorld

Le quatrième cours en ligne pour les instructeurs s’est achevé au mois de juin. Il était organisé par le Bureau de l’enseignement et de la formation professionnelle de l’OMM au profit des Régions II (Asie) et V (Pacifique Sud-Ouest). Toutes les Régions ont ainsi bénéficié de cet enseignement, dispensé selon le cas en anglais, espagnol, français ou russe. À ce jour, plus de 150 personnes ont terminé la formation en ligne, grâce à une vingtaine d’animateurs provenant de 15 Membres de l’Organisation.

MeteoWorld

Un cours de deux semaines sur la météorologie urbaine et les services environnementaux et climatologiques a été offert en Malaisie cet été. Les participants, s’appuyant sur leurs connaissances théoriques et pratiques, ont analysé la façon dont les processus atmosphériques sont, et pourraient être, pris en compte par les instances nationales ou municipales et par les organismes de recherche. Ils ont également parlé de leur expérience dans certaines zones urbaines très chaudes ou froides, dans de très grandes villes et dans celles qui s’étendent le plus vite.

MeteoWorld

Un réseau de radiocommunication haute fréquence du type Chatty Beetles et Barrett garantit depuis juillet la diffusion des messages d’alerte météorologique, climatologique et autre entre les îles des Tuvalu disséminées dans le Pacifique. Le nouvel équipement a été fourni dans le cadre du projet de systèmes d’alerte précoce, avec l’appui du Programme d’action national d’adaptation. Il servira d’installation de secours en cas de panne des services principaux de télécommunications et d’accès Internet dans les régions souvent frappées par des catastrophes.

MeteoWorld

D’octobre 2016 à mars 2017, l’OMM a mis en œuvre un projet pilote de coordination SIGMET en Asie du Sud-Est, dans le prolongement d’un forum régional sur l’assistance météorologique à la sécurité aérienne tenu en 2015. Les SMHN des trois pays visés – Indonésie, Malaisie et Singapour, centres de veille météorologique pour les régions d’information de vol de Djakarta, Ujung Pandang, Kuala Lumpur, Kota Kinabalu et Singapour – ont pris activement part au projet. L’Observatoire de Hong Kong, Chine, et le Service météorologique japonais ont offert des outils en ligne afin d’aider les centres à réaliser les analyses et à assurer la coordination en temps réel, en exploitant au maximum les récentes images du satellite Himawari-8 et d’autres ressources.

MeteoWorld

Le quatrième Conseil météorologique du Pacifique s’est déroulé aux Îles Salomon du 14 au 18 août, parallèlement à une table ronde des donateurs et à la deuxième Réunion ministérielle de météorologie des pays de la région. Le Conseil a approuvé la version révisée de la Stratégie météorologique pour les îles du Pacifique et de la feuille de route pour le renforcement des services climatologiques dans le Pacifique, qui visent toutes deux la période 2017–2026. Il a demandé aux partenaires et donateurs d’allouer des ressources à la mise en œuvre de la Stratégie et de veiller à ce que les priorités qui y sont énoncées se reflètent dans les projets régionaux et nationaux de services sur le climat, le temps, l’océan et les ressources en eau.

MeteoWorld

Alors que les pays se dotent de Plans nationaux d’adaptation, les SMHN ont la possibilité de soutenir le développement durable grâce aux avantages qui découlent des services climatologiques. De meilleures informations sur le temps, l’eau et le climat permettent de prendre dans les secteurs concernés des décisions éclairées qui génèrent de substantiels gains économiques tout en favorisant un développement durable (OMM, Banque mondiale, USAID, Dispositif mondial de réduction des effets des catastrophes et de relèvement, 2015). En plus de sauver des vies et de préserver des biens, ces informations aident à renforcer la sécurité, accroître la productivité agricole et améliorer l’accès à l’eau. L’élaboration de services climatologiques efficaces est un bon moyen de soutenir la prise de décisions dans de nombreux secteurs économiques et sociaux.

MeteoWorld

Les nouvelles méthodes de mesure des gaz à effet de serre ont été examinées pendant la Réunion sur le dioxyde de carbone, les autres gaz à effet de serre et les techniques de mesure correspondantes (GGMT-2017) tenue à l’Institut Empa de Dübendorf (Suisse) du 27 au 31 août. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a organisé à cette occasion un événement sur l’affinement des mesures des isotopes. Les autres réunions se rapportaient à l’observation des gaz à effet de serre en milieu urbain et à l’observation des gaz à effet de serre au-dessus de l’océan qui fera l’objet de travaux de suivi pour améliorer les relevés effectués à partir de navires.

MeteoWorld

Le Groupe mixte d’experts chargé d’étudier les aspects scientifiques de la protection de l’environnement marin (GESAMP) s’est réuni au siège de l’Organisation du 4 au 7 septembre pour faire le point sur les activités des groupes de travail, examiner les nouvelles questions relatives à l’état du milieu marin et arrêter le futur programme de travail.